Appel à proclamer le 16 mai Journée nationale de lutte contre la violence et le terrorisme

Le Comité d’organisation de la marche nationale contre le terrorisme a appelé à proclamer le 16 mai, Journée nationale de lutte contre la violence et le terrorisme sous toutes ses formes et quels qu’en soient les origines et les mobiles. Dans un communiqué publié à l’occasion du quarantième jour de la disparition des victimes des attentats perpétrés le 16 mai à Casablanca, le Comité a lancé un appel pour commémorer cet anniversaire à Casablanca et dans toutes les provinces du Royaume dans un même élan de mobilisation et de dénonciation de tout ce qui est de nature à attenter à sa stabilité et à sa sécurité. Le Comité a appelé également à adhérer massivement pour la commémoration de cet anniversaire à travers l’organisation de meetings et de rencontres dans les sièges des partis politiques, des syndicats et des associations afin de sensibiliser les citoyens aux dangers du terrorisme et d’immuniser la société contre ce fléau. Le Comité a invité aussi les médias à participer à cette initiative en consacrant des émissions à cette journée et en élargissant le débat sur cette question, exhortant les intellectuels à se mobiliser pour faire face au terrorisme à travers la critique, la recherche et l’analyse. La commémoration de cet anniversaire est le prolongement des manifestations qui ont eu lieu pour dénoncer les crimes abjects et les actes lâches commis par ceux qui exploitent l’Islam et qui donnent ainsi la preuve de leur exécrable ignorance et se mettent au ban de la société, souligne le communiqué du Comité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *