Appelé à d’autres fonctions à Madrid, Pablo López Blanco quitte le Maroc

Jeudi 16 juillet, le nouveau siège de l’Institut Cervantès de Rabat a abrité une petite réception sympathique organisée à l’occasion du départ du Maroc du conseiller de presse et d’information de l’ambassade d’Espagne à Rabat, Pablo López Blanco. Un parterre d’amis marocains et espagnols de M. López Blanco ont tenu à participer à un événement dont l’objectif est, principalement, de rendre hommage à un homme qui a marqué de son empreinte le travail médiatique et communicatif de l’ambassade d’Espagne au Maroc. Hommes de médias marocains et espagnols ont saisi l’occasion pour faire état des changements positifs qu’a connus la communication des différentes représentations diplomatiques et consulaires espagnoles au Maroc depuis son entrée en fonction. L’accent a été mis surtout sur la fluidité des relations entre son service et les journalistes marocains et espagnols accrédités au Maroc. Ce qui a permis plus de visibilité et une meilleure assimilation des prises de position du gouvernement espagnol. «Quand un ami s’en va, quelque chose meurt dans l’âme», a dit un invité de M. López invoquant les paroles d’une fameuse chanson sévillane.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *