Arrestation de 512 candidats à l’émigration clandestine

Cinq cent douze candidats à l’émigration clandestine ont été arrêtés, du 1er au 6 février, au cours d’opérations de surveillance et de contrôle au niveau des provinces et préfectures de Nador, M’diq-Fnideq, Oujda, Tanger, Fès, Taourirt, Rabat et Oued Edahab. Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, 421 des personnes arrêtées sont originaires de pays tiers et 91 sont des nationaux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *