Arrestation d’une jeune femme accusée d’infanticide

Une jeune femme de 22 ans a été arrêtée récemment à El Jadida pour le meurtre de son bébé qu’elle aurait étranglé et enterré juste après l’accouchement.
Bahija R., célibataire, a été appréhendée par les éléments de la gendarmerie royale de Sidi Bouzid, quelques jours après son forfait. La grossesse de la prévenue n’est pas passée inaperçue dans le douar où elle habite. Après l’accouchement, les soupçons ont commencé à planer sur le sort du bébé. Alertée, la gendarmerie royale a diligenté une enquête et le corps du bébé a été découvert quatre jours après son enterrement.
Lors de l’interrogatoire, la prévenue a reconnu que sa grossesse est le fruit de ses nombreuses relations tout en prétendant que son bébé était mort à la naissance. Elle a avoué également qu’elle a enterré son bébé dans les ruines d’une maison abandonnée non loin de son domicile.
Les résultats de l’autopsie sur le corps du nouveau-né, une fillette, devra fixer les enquêteurs sur la nature du décès. La prévenue est actuellement hospitalisée en raison de complications dues à son accouchement à la dérobée. Elle sera traduite devant la justice après son rétablissement. pour répondre de son acte.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *