Assassinat d’un chef tribal à Bagdad

Un chef tribal sunnite, Oussama al-Jadaane, a été assassiné dimanche à Bagdad après avoir annoncé son implication dans la capture par la Jordanie d’un membre présumé d’Al-Qaïda, rapportent des agences citant une source de sécurité.
"Cheikh Oussama a été tué dans une embuscade à Mansour, quartier de l’ouest de Bagdad, et les assaillants ont ouvert le feu sur sa voiture, le tuant ainsi que l’un de ses gardes et blessant un autre", a déclaré la source du ministère de la Défense. Jeudi, cheikh Oussama al-Jadaane avait convoqué la presse à Bagdad et affirmé avoir fourni avec les membres de sa tribu, les Karabla vivant près de la frontière jordanienne, des informations qui ont aidé à la capture de l’un des leurs, Ziad Khalaf al-Karbouli, par les services de sécurité en Jordanie.
Amman a présenté cet individu comme étant un membre d’Al-Qaïda et la télévision jordanienne a diffusé des aveux dans lesquels il reconnaît avoir enlevé et tué un camionneur jordanien et avoir kidnappé deux employés de l’ambassade marocaine à Bagdad.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *