Assassinat d’un jeune d’origine marocaine : appel à la mobilisation

Suite au meurtre, mardi, d’un jeune d’origine marocaine, la vice-premier ministre belge et ministre de l’Emploi et de l’Egalité des Chances, Laurette Onkelinx, a estimé mercredi qu’une « mobilisation de toute la société civile s’impose face à la recrudescence des tensions et des provocations qui mettent en péril la cohabitation harmonieuse de l’ensemble des citoyens et des citoyennes ». Selon l’Agence Belga qui cite un communiqué, Mme Onkelinx a également décidé de réunir la semaine prochaine la plate-forme qui avait signé, en avril 2002, une déclaration commune condamnant tous les actes de violences quels qu’ils soient et appelant au dialogue de paix et au respect mutuel. La ministre a décidé d’élargir cette plate-forme aux représentants des différentes communautés religieuses et philosophiques de Belgique. Elle a également chargé le Centre pour l’Egalité des chances (association de défense des droits de l’Homme) de faire une évaluation des actions déjà menées et de proposer de nouvelles initiatives.
Un jeune d’origine marocaine, Mohamed Achrak, âgé de 27 ans, a été tué mardi vers 17h00, d’un coup de feu tiré par un belge de 66 ans, qui a été ensuite arrêté par la police. Ce meurtre odieux avait provoqué des affrontements entre de jeunes manifestants d’origine immigrée et les forces de sécurité, avant un retour au calme dans la nuit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *