Attentat à la bombe contre un ancien membre du GIA

Un attentat à la bombe a grièvement blessé, mardi à  l’aube, un ancien chef du «Groupe islamique armé» (GIA), Mustapha Kartali,  selon la presse.
Kartali, 55 ans, a été transporté dans un état critique à un hôpital d’El  Harrach (quartier à l’est d’Alger).
L’explosion de la bombe, placée dans la voiture de ce "repenti", est  survenue dans la commune de Laârba (Algérois), selon la même source. Ancien maire de la commune de Larbaâ, située à une vingtaine de kilomètres  d’Alger, cet ancien membre de l’ex-Front islamique du Salut (FIS-dissous) avait combattu dans les rangs de «l’Armée islamique du salut» (AIS), bras armé du  FIS, après l’interruption du processus des élections législatives en Algérie en janvier 1992, qui allait donner largement victorieuse la mouvance islamiste.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *