Attentat d’Argana : Mitterrand à Marrakech

Le ministre français de la Culture et de la Communication Frédéric Mitterrand, accompagné du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yassir Znagui et du ministre de la Culture, Bensalem Himmich, a effectué lundi une visite à la mythique place de Jamâa El Fna, pour dénoncer énergiquement l’acte terroriste abject qui a soufflé le café Argana. Dans l’ancienne bâtisse de Bank Al- Maghrib, M. Mitterrand a visité une exposition d’une cinquantaine de photographies relatant la mythique place de Jamâa El Fna durant la période allant de 1910 à 1930, organisée dans le cadre de la commémoration du 10ème anniversaire de la proclamation, par l’Unesco, de la place de Jamâa El Fna en tant que patrimoine oral et immatériel de l’humanité. Devant les lieux du drame, M. Mitterrand et les membres de la délégation l’accompagnant ont déposé des gerbes de fleurs, avant d’observer une minute de silence pour le repos de l’âme des victimes de cette agression criminelle odieuse. Par la suite, la délégation ministérielle a été conviée à apprécier une toile collective créée par les artistes- peintres marrakchis (Balili, Benismael Benjkane, Binebine, Bouragba Boustane, Chater, Cherkaoui, Daifallah, El Kaafahi, El Kahattaf et Mourabiti), destinée à être le manifeste des valeurs de tolérance et de solidarité et ce, en réponse à l’acte terroriste abject qui a frappé la place et fait 17 morts et une vingtaine de blessés de nationalités différentes. Dans une déclaration à la presse, M. Mitterrand a fait savoir que la célébration du 10ème anniversaire de la proclamation de la place de Jamâa El Fna en tant que patrimoine oral et immatériel de l’humanité ne pourra passer sous silence surtout, après un mois de l’attentat criminel qui a soufflé le café Argana.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *