Attentat de Marrakech : Mise en détention préventive des sept mis en cause

Le juge d’instruction chargé des affaires de terrorisme à l’annexe de la Cour d’appel de Salé a ordonné, mardi, la mise en détention préventive des suspects dans l’attentat terroriste de Marrakech, a indiqué une source judiciaire. Le juge d’instruction a auditionné, dans le cadre de l’interrogatoire préliminaire, le suspect principal, Adil El-Atmani, alias «Sahib», en compagnie de six autres individus, tous originaires de la ville de Safi. Présentés mardi devant le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) de Casablanca, les mis en cause sont accusés, chacun en ce qui le concerne, de constitution de bande criminelle dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public, assassinat avec préméditation et guet-apens, détention et fabrication d’explosifs et appartenance à un groupe religieux interdit. Le café «Argana», à la place Jamaâ El Fna à Marrakech, a été visé le 28 avril dernier par un attentat terroriste qui a fait 17 morts et une vingtaine de blessés de différentes nationalités.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *