Attentats d’Alger : 41 morts

Les deux attentats aux véhicules piégés, perpétrés le 11 décembre dernier à Alger, ont fait 41 morts et une vingtaine de blessés, a annoncé le ministre algérien de la Solidarité nationale, Jamal Ould Abbas. Un précédent bilan faisait état de 37 morts et d’une centaine de blessés. Dans une déclaration, lundi, à la radio algérienne, le ministre a démenti les informations faisant état de 62 à 72 morts. «Nous avons les adresses de toutes les familles ayant perdu leurs proches», a-t-il dit. Des sources hospitalières citées par des journaux algériens ont rapporté que le nombre des victimes des deux attentats d’Alger s’élève à 72 morts, chiffre contrastant avec celui communiqué par les sources officielles. Les deux attentats ont visé la Cour constitutionnelle à Ben Aknoune et les sièges des missions des Nations unies à Hydra, sur les hauteurs d’Alger, notamment les locaux du HCR et du PNUD.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *