Attentats de Madrid : Abdelmajid Bouchar nie toute implication

Le Marocain Abdelmajid Bouchar, l’un des trois poseurs de bombes présumés jugés pour les attentats islamistes du 11 mars 2004 à Madrid, a nié lundi toute implication dans les attentats malgré la présence de ses empreintes à deux endroits stratégiques de l’enquête.
«Je n’ai aucune relation avec les événements du 11 mars, je ne sais rien», a déclaré ce Marocain de 24 ans, arrêté en juin 2005 en Serbie-Monténégro puis extradé vers l’Espagne, à l’instar des cinq accusés entendus avant lui.
Selon l’accusation, il avait échappé de justesse, en courant à toutes jambes, au siège policier de l’appartement de Leganés le 3 avril 2004 où sept auteurs présumés des attentats se sont fait exploser.
Ses empreintes digitales ont été retrouvées ainsi que des traces de son ADN sur un rasoir, dans une maison proche de Madrid où ont été assemblées les bombes.
Des traces de son ADN ont également été retrouvées sur des noyaux d’olive en bas de l’appartement de Leganés.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *