Auto-félicitations

Selon une dépêche de la MAP, les membres de la Commission de l’Intérieur, les Régions et les Collectivités locales de la Chambre des conseillers ont tenu une réunion, jeudi 16 juillet, qu’ils ont consacrée à la présentation des résultats des Communales 2009.
En présence du ministre de l’Intérieur et du secrétaire d’Etat à l’Intérieur, Chakib Benmoussa et Saâd Hassar, les conseillers ont pris la parole successivement pour commenter les élections communales du 12 juin dernier. Une réunion qui ressemble dans la forme à celle qui avait été tenue, la semaine dernière, par leurs confrères de la première Chambre et qui, rappelons le, avait connu des interventions tellement virulentes que le ministère de l’Intérieur a dû brandir la menace des poursuites judiciaires pour rappeler à l’ordre ceux qui ont critiqué le climat dans lequel s’était déroulé le scrutin.
Mais, contrairement aux députés, toujours selon la MAP, les conseillers n’ont pas eu la même lecture que leurs confrères. Au contraire, ils considèrent que les élections communales du 12 juin constituent «un saut qualitatif» tout en saluant «le climat positif dans lequel s’est déroulée l’opération électorale».
Mais les autocongratulations ne se sont pas arrêtées là puisque les conseillers ont affirmé que «ces élections ont apporté de nombreuses nouveautés, notamment l’accès massif de l’élément féminin aux bureaux des conseils communaux grâce au recours au scrutin de listes additionnelles et l’élévation du taux des jeunes et du niveau d’instruction dans les rangs des candidats, ce qui ne manquera pas d’avoir des effets positifs sur le mode de gestion de la chose locale et l’établissement des priorités d’action». Selon la dépêche de la MAP, «les conseillers se sont également félicités de l’amélioration du taux de participation dans les campagnes, ce qui illustre l’intérêt accordé par la population rurale à la politique et à la gestion de la chose locale». Et, pour finir, ils ont tenu à «saluer les efforts déployés par le ministère de l’Intérieur au niveau de la législation, de la logistique et de la sécurité pour le succès de ces élections, estimant que les incidents isolés, survenus le jour du vote dans certaines circonscriptions, n’ont pas eu d’effets sur le bon déroulement de l’opération électorale». Devant cette vague de salutations et d’auto-félicitations, le ministre de l’Intérieur a tenu, lui aussi, à faire de même. «Le ministre de l’intérieur a salué les alliances entre les partis lors des élections des maires et des présidents des conseils communaux, invitant les partis politiques à consolider la cohérence entre leurs services centraux et leurs organes locaux», indique la MAP.
Au moment où le ministère de l’Intérieur entre en conflit public avec le PJD, le PAM accuse le ministère de l’Intérieur d’impartialité dans les élections à Marrakech, où le RNI se trouve dans la ligne de mire du PAM, où l’USFP est  contraint de s’allier avec le PJD pour sauver son honneur électoral à Rabat, où l’élection du maire d’Oujda devient un fait-divers où se mêlent intrigues, violence et accusations croisées, etc… on se demande de quoi les conseillers se sont-ils félicités ?

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *