Avec Tanger-Med,le Maroc «a pris une longueur d’avance»

Le Maroc, avec le port Tanger-Med dont la première partie a été ouverte en juillet 2007, «a pris une longueur d’avance à l’entrée occidentale de la Méditerranée» et face à «ses concurrents européens déjà saturés», souligne l’hebdomadaire international «Jeune Afrique» dans sa dernière livraison. Sous le titre «Méditerranée: Tanger réveille l’Afrique du Nord», le magazine relève que la Méditerranée, où passe une partie considérable des flux maritimes, est «saturée» et les ports sont «fondamentalement en sous-capacité», faisant remarquer que cette sous-capacité portuaire est peut être encore «plus frappante» en Afrique du Nord et devrait impliquer des investissements de plusieurs milliards de dollars dans les années à venir. Malgré l’ouverture de Tanger-Med, dont l’objectif est de porter sa capacité à terme à 3,5 millions de conteneurs, la saturation de la Méditerranée laisse toujours la voie libre au développement d’autres ports géants du Maghreb, ajoute-t-il. Au Maroc, note la publication, Tanger affiche des ambitions méditerranéennes dont s’inspirent les voisins algériens et tunisiens pour se développer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *