Ba Hamdoun n’est plus

L’homme des médias Driss Allam, plus célèbre sous le patronyme de « Ba Hamdoun », est décédé lundi matin dans un hôpital de Rabat à l’âge de 69 ans des suites d’une maladie. Driss Allam, dont le décès a coïncidé avec le jour de son anniversaire, compte à son actif plusieurs émissions à caractère culturel, sportif, éducatif et de divertissement. Le regretté s’est, particulièrement, distingué dans les programmes éducatifs dédiés aux enfants, tels « Istiraha » de la première chaîne de la télévision marocaine et son émission radiophonique « Boustane Al Atfal ». Ba Hamdoun est aussi le parolier de nombreuses chansons pour enfants, dont la célèbre « Baba ychri li adawati» et «Ismae mini aâdab kissa», outre ses contributions dans la littérature d’enfant qu’il a enrichie de plusieurs nouvelles et pièces de théâtre. Il a également contribué, aux côtés d’une pléiade d’artistes de sa génération, à l’enrichissement du répertoire de la chanson marocaine, en qualité de parolier de chansons qui ont été interprétées par de grands artistes, notamment « Saâ 12 » de Amina Idriss, «Yak lbareh Jaouna Al Khottab» de Bahija Idriss et «Tayr Al Hor» de Abdelati Amenna.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *