Baisse de 4,3 % des ressources de la loi de Finances 2010

Les ressources ordinaires relatives à l’exécution de la loi de Finances 2010 ont accusé, à fin mai dernier, une baisse de 4,3 %, soit 3,1 milliards DH (MMDH), par rapport à la même période de l’année dernière, a indiqué mercredi le ministre de l’Economie et des Finances, Salaheddine Mezouar. En réponse à une question orale sur «les conditions d’exécution de la loi de Finances 2010» à la Chambre des représentants, le ministre a ajouté que cette situation s’explique par le recul des ressources fiscales, qui ont atteint, sans compter la taxe sur la valeur ajoutée au profit des collectivités locales, près de 64,4 MMDH, enregistrant ainsi une réduction de 2,2 MMDH, soit 3,3% par rapport à la même période de l’année dernière. M. Mezouar a fait savoir que cette régression s’explique aussi par la diminution des recettes de l’impôt sur les sociétés (- 5 MMDH) et de l’impôt sur le revenu (-1,4 MMDH).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *