Basri considère que « le Sahara n’est pas encore marocain »

L’ex-ministre de l’Intérieur, Driss Basri, vient d’accorder un nouvel entretien à la presse étrangère axé sur l’affaire du Sahara marocain et la situation politique au Maroc. Dans une interview publiée, mardi 23 novembre, par le quotidien catalan « AVUI » (Aujourd’hui), Driss Basri a déclaré que pour lui, « le Sahara n’est pas encore marocain ». Ainsi, après avoir commencé par parler de « Sahara occidental » sur la chaîne Al Jazeera, et estimé sur les colonnes du quotidien algérien «El watan» que la seule solution à cette affaire était « l’organisation d’un référendum d’autodétermination », l’ex-ministre de l’Intérieur renie maintenant la marocanité des provinces du Sud. S’agissant de la situation au Maroc, Basri a déclaré au quotidien catalanophone que « le pays vit une situation de léthargie et de décomposition et qu’il lui sera difficile d’affronter la mondialisation ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *