Ben Bella accusé de « travailler contre les intérêts de son pays »

Le quotidien algérien El Watan a accusé mardi l’ancien président Ahmed Ben Bella de  » travailler ouvertement contre les intérêts de l’Algérie », pour avoir déclaré sur Radio Tlemcen que le conflit qui s’éternise entre le Maroc et l’Algérie était un héritage colonial. Dans un commentaire intitulé « Amalgame benbelliste », le journal qualifie de « grave et impardonnable dérive » qu’un ancien chef d’Etat tienne de tels propos. Le journal rappelle que « les problèmes actuels entre le Maroc et l’Algérie ont pour origine l’invasion du Sahara par le Maroc, qui s’est découvert sur le tard une vocation colonialiste et que par conséquent, l’Algérie n’a aucun conflit avec le voisin marocain ». Le journal affirme que Ben Bella est connu pour faire l’amalgame, mettant ces déclarations au compte de son âge avancé et de l’irresponsabilité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *