Ben Laden donne signe de vie

En saluant les récentes attaques anti-occidentales dans un enregistrement sonore apparemment authentique, Oussama Ben Laden donne signe de vie à un moment critique pour Washington qui se prépare à la guerre contre l’Irak.
La diffusion mardi soir du nouveau message de Ben Laden, comme à l’accoutumée par la chaîne de télévision Qatariote Al-Jazira, intervient sur fond d’information sur des attentats qu’Al-Qaïda s’apprêterait à commettre dans plusieurs pays.
Les expressions utilisées, la locution et l’enrouement de la voix laissent peu de doute sur l’identité de l’auteur du message, confirmée par les analyses préliminaires d’experts américains.
Ben Laden y a salué la plupart des actes terroristes anti-occidentaux commis depuis avril 2002 dans le monde.
« Toutes les opérations qui se sont produites contre les Allemands en Tunisie (attaque de Djerba), contre les Français à Karachi, contre les Australiens et Britanniques à Bali, contre le pétrolier français au Yémen et contre les marines à Faïlaka (Koweit) ainsi que la dernière prise d’otages à Moscou, tout cela n’est que la riposte de musulmans soucieux de défendre leur religion », a-t-il déclaré. Il y mentionne également implicitement l’assassinat, le 28 octobre, d’un diplomate américain à Amman. S’adressant « aux peuples des pays alliés du gouvernement américain injuste », Ben Laden les a mis en garde contre « l’alliance de leurs gouvernements avec les Etats-Unis, pour nous attaquer en Afghanistan ». Il a cité nommément « la Grande-Bretagne, la France, l’Italie, le Canada, l’Allemagne et l’Australie ». Pour Al-Jazira, ce document serait la première confirmation que le chef d’Al-Qaïda est vivant, ou du moins qu’il l’était jusqu’en octobre.
Le correspondant du journal panarabe Al-Hayat à Islamabad a reçu le même enregistrement mardi, a affirmé le quotidien, qui en publie le texte, dans son édition de mercredi. Selon le site islamiste jehad.net, proche d’Al-Qaïda, le moment choisi par Ben Laden pour diffuser cet enregistrement « avant que les croisés ne mènent leur agression contre l’Irak », vise à amener « les peuples des pays alliés (des Etats-Unis) à faire pression sur leurs gouvernements » pour qu’ils renoncent à participer à une éventuelle guerre. « Il a voulu donner de l’espoir aux fils du peuple irakien et de la nation islamique et les inciter au jihad », ajoute le site internet.
« Cheikh Ben Laden a aussi voulu annoncer officiellement l’échec de la guerre croisée contre l’Islam du jihad », poursuit-il en présentant l’enregistrement comme une « preuve irréfutable qu’il (Ben Laden) est en vie ».
Selon lui, Ben Laden « a donné la preuve qu’il était en vie au moment qu’il a jugé opportun, et ne s’est pas laissé emporter par les informations propagées par les croisés et leurs laquais sur son sort ». « Cela démontre que Cheikh Oussama et Al-Qaïda agissent calmement, sans précipitation et qu’ils gardent l’initiative », analyse jehad.net, accessible mercredi à l’adresse (http://www.jehadonline.org). Selon des experts américains, le message sonore serait bien de Ben Laden. « C’est lui », ont déclaré deux hauts responsables interrogés par la chaîne nbc, alors que la cia analysait toujours l’enregistrement.
Un troisième responsable, parlant également sous couvert d’anonymat, a déclaré pour sa part à nbc : « nous pensons que ce pourrait bien être lui et il n’y a aucune raison apparente laisserait penser que ce n’est pas lui ».
Le patron d’interpol, l’américain Ronald Noble, avait affirmé le 8 novembre au journal français le Figaro, que son service était convaincu que Ben Laden était en vie et que son groupe s’apprêtait à lancer une vaste opération terroriste contre plusieurs pays.
Et mardi, on a appris de sources officielles concordantes, que plusieurs ports eurropéens avaient été alertés, à la fin de la semaine précédente d’un risque d’attentat commis avec un camion piégé embarqué à bord d’un ferry. L’alerte évoquait la possibilité qu’un attentat aurait lieu entre vendredi et lundi, mais il ne s’est rien passé à ces dates-là.

• Ezzedine Said (AFP)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *