Bensalah : « Je ne suis acheteur de rien »

“Il n’a jamais été question que notre groupe rachète le Journal Hebdomadaire et Assahifa“, a déclaré à ALM, Mohamed Hassan Bensalah, patron de Holmarcom, propriétaire entre autres de la marque Sidi Ali et  Oulmès.  Il ajoute, la voix un brin amusée: “j’étais surpris par ce qui a été rapporté par certains journaux qui nous ont prêté l’intention de reprendre les deux publications en question“. On a même donné le montant de la transaction, 23 millions de DH.
Tout cela est donc infondé. Le plus cocasse dans l’histoire c’est que les patrons des deux journaux à vendre se sont pris au jeu, exigeant, selon leurs déclarations, de  toucher la manne indiquée tout en restant en poste (!)
Il semble que les intéressés ont cru qu’un “sauveur“ leur a été envoyé du ciel “makhzénien“ pour empocher une belle somme, ce qui n’est pas loin de les persuader que leur ligne éditoriale commence à devenir payante. En fait, s’il n’y avait ni offre ni demande, ni vendeur ni acheteur, pourquoi alors toute cette agitation?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *