Benyoussef Saboni, l’inspecteur général des Finances mobilise ses troupes.

Nommé à la tête de cette instance très importante dans le contrôle de la légalité financière des administrations et établissements publics en juin dernier, le nouveau patron de l’IGF démarre l’année politique avec un programme de contrôles très ambitieux. Entrés dans une sorte d’hibernation depuis le départ à la retraite de leur ancien patron, le très dynamique Abdelali Benbrik, les inspecteurs de l’IGF se mobiliseront cette année pour effectuer des contrôles rigoureux axés notamment sur les secteurs vitaux de l’administration publique liés aux différents plans de développement humain comme la santé, les infrastructures, l’habitat et la solidarité.   

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *