Bibiana Aido critique le port du voile par les musulmanes d’Espagne

La ministre espagnole de l’égalité, Bibiana Aido, a critiqué le port du voile par les femmes musulmanes, provoquant ainsi un début de remous chez les Musulmans d’Espagne. «Dans notre pays, les hommes arabes ou musulmans portent des vêtements à l’occidentale parce que leur culture ne les oblige à porter aucun symbole, alors que les femmes doivent porter des vêtements longs et des voiles», a dit mercredi la ministre espagnole. La ministre, dont les premières déclarations publiques ont soulevé un tollé dans les secteurs conservateurs espagnols, a affirmé qu’on ne peut pas protéger et respecter toutes les pratiques culturelles, se disant opposée aux pratiques qui, selon elle, «portent atteinte aux droits humains», en allusion au port du voile par les femmes musulmanes. Intervenant lors d’une rencontre organisée par le Parti socialiste sur «le rôle des femmes dans l’Alliance des civilisation», Aido a pourtant reconnu que cette initiative, lancée par le président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a pour objectif de «gérer la diversité culturelle». En l’absence de statistiques officielles, certaines organisations non gouvernementales estiment à 1,5 million le nombre de musulmans vivant en Espagne, dont plus de 800.000 Marocains.  

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *