Bonne progression des ventes de ciment au premier semestre 2004

Le vent en poupe, l’activité du ciment au Maroc connaît un essor important, estime la banque d’affaires du premier groupe bancaire national, Attijariwaf Bank. Malgré la forte pluviométrie enregistrée au courant de ce premier semestre et le resserrement des procédures d’octroi des autorisations de construction, la demande en ciment a affiché une progression de 7% à 4,757 millions de tonnes émanant de la multiplication des projets d’infrastructures, de la poursuite du programme de construction de logements sociaux et l’avancement du programme d’édification des sites touristiques.
Les réalisations régionales demeurent pourtant disparates: tandis que la croissance de la région du Grand Casablanca, plus importante consommatrice de ciment, s’est limitée à 3% les régions de Meknès, Marrakech, et l’Oriental ont particulièrement alimenté la croissance de la demande nationale avec des progressions respectives de +19%, +16% et +15%. A la lumière des réalisations semestrielles, et de la dynamique d’activité actuelle, nous nous attendons à un taux de croissance variant entre 6% et 7% pour l’année 2004.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *