Bouteflika : « Jamais je ne laisserai mourir un Algérien pour le Sahara »

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a affirmé, mercredi à Tizi Ouzou, que jamais il « ne laissera mourir un Algérien pour le Sahara Occidental », rapporte jeudi la presse algérienne. Lors d’un meeting dans la capitale kabyle où il menait campagne pour les élections présidentielles du 8 avril, le Président Bouteflika a indiqué que l’Algérie « a traversé de dures années, les frères et amis observaient de loin.
Aujourd’hui, nous sommes aux côtés de ceux qui souffrent, mais pas aux dépens des intérêts de l’Algérie », écrit le journal l' »Expression ». De son côté, « La voix de l’Oranie » indique que le Président Bouteflika a affirmé que « l’Algérie était isolée, et pas un pays, ni frère, ni ami, ni autre n’a daigné nous regarder, et c’est pour cela qu’aujourd’hui, l’Algérie ne doit compter que sur elle-même. Je ne laisserai aucun algérien mourir pour la cause sahraouie ou autre cause, mise à part la cause algérienne ». Pour le journal « El Watan », M. Bouteflika « a lâché les voisins du sud en martelant: “Nous serons toujours aux côtés des opprimés, mais jamais au détriment des intérêts de l’Algérie ». « En aucune manière, je ne laisserai un algérien mourir pour le Sahara occidental », a-t-il dit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *