Brillante intervention du DG de Bayt Mal Al Qods lors de la Conférence de Doha.

Brillante intervention du directeur général de Bayt Mal Al Qods lors de la Conférence de Doha sur le Dialogue des religions. M. Alaoui Mdaghri, ancien ministre des Habous et des Affaires islamiques, a développé devant une audition composée des plus grands ouléma de la nation islamique que «la mission d’éduquer les nouvelles générations va de plus en plus buter sur des difficultés» avant d’en imputer «la responsabilité non seulement aux chaînes satellitaires et autres moyens de communication, mais aussi à certaines écoles, certains enseignants, certains ouvrages, certaines méthodes d’apprentissage, ainsi qu’à l’influence d’une rue livrée, dans nombre de pays, à un courant obscurantiste qui fait identifier l’islam à l’image d’un terrorisme destructeur». M.Mdaghri a ainsi mis le doigt sur l’origine du développement de l’intégrisme, à savoir la défaillance des systèmes éducatifs dans leur globalité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *