Caisse centrale de garantie

Le ministre de l’Economie, des Finances, de la Privatisation et du Tourisme, Fathallah Oualalou, s’est dit «satisfait» du développement «d’année en année» de la production de la Caisse centrale de garantie (CCG).
Ce développement se traduit essentiellement par un taux d’accroissement moyen de 70 pc du volume des garanties agréées, a souligné M. Oualalou à l’ouverture vendredi du Conseil d’administration de la Caisse, indique un communiqué du ministère publié lundi.
Présentant les points inscrits à l’ordre du jour de cette réunion consacrée à l’examen de l’activité de la caisse et à l’arrêté de ses comptes au titre de l’exercice 2001, Omar Alaoui Benhachem, directeur général de la CCG, a exposé l’activité de cet établissement durant l’exercice 2001.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *