Camps de Tindouf : Une grève de la faim en soutien à Mustapha Salma

Des militants sahraouis actifs en Europe ont observé, mercredi 27 juillet, à Nouakchott, une grève de la faim d’une journée en soutien à Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud. Dans une déclaration à la MAP, Zahra Haidara, militante associative en France, a indiqué que cette action «est un message au monde entier et ne sera pas la dernière» tant que Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, en sit-in ouvert devant le bureau local du HCR dans la capitale mauritanienne, demeure privé de son droit de vivre aux côtés de ses enfants et de sa petite famille.
Et de rejeter «la persistance du drame» que vit ce militant sahraoui privé de son droit légitime de rejoindre sa famille dans les camps de Tindouf, ajoutant qu’une grève ouverte de la faim sera initiée dans le futur. De son côté, Abderrahim Saleh s’est interrogé sur la nature du «délit» commis par le militant sahraoui Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud «qui ne fait que revendiquer son droit à rejoindre sa famille et vivre aux côtés de ses enfants». Ont pris part à cette action des militants de l’Union internationale pour les droits de la femme sahraouie en France, de l’Association d’amitié maroco-française et de l’Association marocaine pour l’autonomie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *