Casablanca : Le Conseil de la ville dénonce les pratiques de la Lydec

La révision du contrat de gestion déléguée avec la Lydec a été au menu, jeudi dernier, du Conseil de la Commune urbaine de Casablanca.
Un rapport élaboré par une commission du Conseil fait état des points conflictuels entre le délégataire et l’autorité délégante concernant le contrat de distribution d’eau, d’électricité et des services d’assainissement liquide au niveau de Casablanca. Concernant la période (1997-2006), les points conflictuels entre les deux parties se rapportent aux écarts sur engagements contractuels, la distribution des dividendes de manière anticipée, la libération du capital et l’attribution d’assistance technique. Quant à la période 2007-2027, les points conflictuels se rapportent à la rémunération du délégataire, l’assistance technique et la formule de révision des tarifs. Le Conseil a adopté une recommandation qui dénonce les pratiques de la Lydec et ses violations des termes du contrat. Le rapport fait part de propositions susceptibles  d’éviter la résiliation du contrat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *