Casablanca : Le voleur de Coran devant la justice

C’est un voleur assez spécial que la police judicaire de la préfecture d’arrondissements de Sidi Bernoussi a déféré au parquet à Casablanca. Le mis en cause aurait volé pas moins de 401 exemplaires du Coran dans une mosquée située au quartier Sidi Moumen. Le modus operandi est simple : il entrait dans la mosquée, en attendant l’appel à la prière, il prenait un exemplaire du Coran pour le lire comme le veut la tradition. Mais, au lieu de le rendre à sa place, il préférait le garder pour aller, ensuite, le vendre au marché de Koréa à Derb Soltane. Le « voleur de Coran », comme l’ont surnommé les habitants du quartier Sidi Moumen, a été pris en flagrant délit par des fidèles.
Selon les premiers éléments de l’enquête, l’enquête n’est qu’à son début et il semblerait que l’individu en question aurait perpétré plusieurs vols similaires dans d’autres mosquées de la capitale économique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *