Casablanca : solidarité culturelle

Casablanca : solidarité culturelle

Le Centre socioculturel à Hay Bechar El Khair (Hay Mohammadi) est spécialisé dans la formation et l’initiation aux métiers liés à la création artistique au profit des jeunes compétences marginalisées et privées d’encadrement professionnel.
A l’occasion de son inauguration, le Souverain a effectué une tournée dans ses différentes dépendances. Réalisé en partenariat avec le Réseau éducatif des arts et de la culture, ce centre, qui s’inscrit dans la démarche de développement social entreprise au Maroc, favorisera l’ouverture des jeunes bénéficiaires à un nouveau monde professionnel non encore investi qu’est le domaine artistique.
Le centre, qui vise à responsabiliser et à stimuler davantage les jeunes marocains à la création artistique, est organisé autour de trois axes: ateliers de formation, animation culturelle et événementielle et distraction et loisirs.
Les ateliers de formation porteront sur différentes filières artistiques et activités de soutien. Il s’agit notamment d’ateliers d’initiation aux métiers d’art dramatique, de formation en audiovisuel et multimédia, de formation en art graphique et métiers de la publicité, d’éducation musicale, d’initiation à l’art pictural et techniques de jardinage, des cours d’alphabétisation, de soutien scolaire et de sensibilisation.
Le programme d’animation culturelle et événementielle est lié aux filières artistiques de la formation tout en impliquant les bénéficiaires et en les confrontant à des professionnels, afin qu’ils puissent exercer leur savoir-faire. Ce programme d’animation est destiné également à la population de proximité à laquelle il permettra d’accéder à une programmation artistique riche et variée notamment des spectacles de théâtre pour adultes et enfants, des spectacles de danse, des salons littéraires et des concours de création publicitaires.
Edifié sur une superficie de 2.200 m2 pour un coût de 6 millions Dh, dont 4,6 millions DH pour la construction, le Centre socioculturel Bechar El Khair a été réalisé grâce à un partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la solidarité et le Conseil préfectoral du Grand Casablanca. Le centre socioculturel Bechar El Khair a été réalisé avec la contribution de la Société de réassurance et l’Office National des aéroports (ONDA). A cette occasion, SM le Roi a remis aux dirigeants respectifs des deux entreprises partenaires de la Fondation, Ahmed Zinoun et Abdelhanin Benallou, des plaques attestant leurs contributions.
Par la suite, le Souverain a inauguré le Centre socioculturel Hay Adil (arrondissement Roches noires), dont la réalisation a nécessité des crédits de l’ordre de 4,2 millions DH. A cette occasion, SM le Roi a visité les différentes dépendances de ce centre réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité en partenariat avec l’Association "Initiative Urbaine Hay Mohammadi".
Le Centre socioculturel Hay Adil est destiné à assurer une formation professionnelle de proximité aux jeunes du quartier Hay Mohammadi, atténuant ainsi les effets de la marginalisation que vit cette catégorie de citoyens.
Réalisé sur une superficie de 1.300 m2, le centre a été financé grâce à un partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et le Conseil Préfectoral du Grand Casablanca.
Le centre dispose de cinq salles de cours, des locaux commerciaux, une garderie, une salle multimédia, une bibliothèque (ateliers d’écriture, de lecture et de journalisme) et des bureaux de gestion.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *