«C’est un acte de sabotage qui vise le parti. Ni moi ni Moncef n’avons été visés !», a déclaré à ALM Salaheddine Mezouar.

«C’est un acte de sabotage qui vise le parti. Ni moi ni Moncef n’avons été visés !», a déclaré à ALM Salaheddine Mezouar, président du parti RNI, suite aux incidents qui ont perturbé le déroulement d’un événement organisé par le parti de la colombe au complexe sportif Mohammed V à Casablanca, dimanche 19 juin, au sujet du projet de la nouvelle Constitution. «Des gamins se sont infiltrés dans un meeting de 5000 personnes et ont balancé des jets de bouteilles. Nous les avons évacués et nous avons poursuivi notre meeting. Une plainte contre X a été déposée et ceci pouvait arriver à n’importe», a ajouté le président du RNI. «Je sais que ceci va être exploité contre le parti mais nous sommes dans un combat et nous le poursuivons avec détermination. Tous les militants du parti sont mobilisés pour défendre le projet de la Constitution et jouer leurs rôles dans cette phase historique derrière SM le Roi», a conclu M. Mezouar.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *