Chambre des conseillers : onze listes en lice pour les élections partielles à Tanger

La campagne électorale pour le renouvellement de cinq sièges au titre des élections partielles de la Chambre des conseillers au niveau de la région de Tanger-Tétouan a débuté mardi et se poursuivra jusqu’au 30 août, avec pour candidats 11 listes électorales dans la catégorie des collectivités locales. Ces listes représentent le Parti Authenticité et Modernité (PAM), le Parti de l’Istiqlal (PI), le Parti de l’environnement et du développement (PED), l’Union constitutionnelle (UC), le Parti du progrès et du socialisme (PPS), le Parti de la justice et développement (PJD), l’Union socialiste des forces populaires (USFP), le Rassemblement national des indépendants (RNI), le Mouvement populaire (MP), le Parti marocain libéral (PML) et le Front des forces démocratiques (FFD). La date du scrutin est fixée au 31 août 2010. Le tribunal administratif, rappelle-t-on, avait annulé les résultats du scrutin du 2 octobre 2009 pour le renouvellement du tiers de la Chambre des conseillers au niveau de la région de Tanger-Tétouan, suite à un recours en annulation présenté par l’un des candidats. Par ailleurs, les autorités locales ont mis à la disposition des électeurs des collectivités locales 17 bureaux de vote, dont cinq bureaux centraux pour le décompte des voix, répartis sur les sept provinces de la région, à savoir Tanger-Asilah, Fahs-Anjra, M’diq-Fnideq, Tétouan, Chefchaouen, Larache et Ouezzane. Les élections communales de juin 2009 s’étaient soldées par la victoire, au niveau de la région, du RNI avec 411 sièges, suivi par le PAM (401 sièges), le PI (291 sièges), l’USFP (287 sièges) et le PJD (245 sièges). Depuis, le paysage politique de la région a connu d’importants changements en raison de «la transhumance» politique d’un parti à l’autre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *