Chaouen : la mise à niveau engagée

La mise à niveau de la ville de Chefchaouen est bien entamée. En effet, une multitude de chantiers y sont actuellement lancés. SM le Roi Mohammed VI vient ainsi de donner, hier mercredi, le coup d’envoi des travaux de restauration de la Grande mosquée. A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur ce monument religieux édifié en 969 de l’Hégire (1471 après JC) et qui avait fait l’objet de plusieurs extensions. Son réaménagement devenait donc indispensable. La Grande mosquée de Chefchaouen a été réalisée par Sidi Mohamed Alami, fils du fondateur de la ville, Moulay Ali Ben Moussa Ben Rached Alami. Depuis lors, elle a joué un grand rôle spirituel. Cette mosquée a également assuré une mission nationaliste. Elle avait, en effet, joué un rôle dans l’encadrement des citoyens à l’époque du Protectorat pour réclamer le retour d’exil de feu SM Mohammed V et de la famille royale. Construite sur une superficie de plus de 1.500 m2, la Grande mosquée de Chefchaouen s’est vue allouer une enveloppe de 5 millions de dirhams pour le financement des travaux de sa restauration qui englobent l’ensemble de ses dépendances, y compris la "Maison de l’étudiant" qui accueille 60 étudiants. Des explications ont été également fournies à SM le Roi sur le projet de construction d’une nouvelle mosquée à Chefchaouen, avec un coût de 6,5 millions de dirhams. Le Souverain a, en outre, suivi des explications sur les projets supervisés par la Nidara des Habous de la province de Chefchaouen où la construction d’une mosquée dans le lotissement "Laâyoune" est en cours, outre la construction d’une mosquée au centre Zoumi. Il s’agit également de la construction d’autres mosquées au centre rural Sidi Youssef Talidi, aux quartiers Loubar et Akrincif à l’intérieur du périmètre urbain, outre la réhabilitation de l’ancienne école à Charrafat (cercle Bab Taza) et l’extension de la mosquée Hassan II de Chefchaouen. SM le Roi Mohammed VI a par ailleurs procédé à la pose de la première pierre pour la construction d’une salle de sports couverte. Ce projet sera réalisé sur une superficie de 10.000 m2. Son coût est estimé à 12.740.000 DH. Ce projet sera financé dans le cadre d’un partenariat entre la direction générale des Collectivités locales et le conseil provincial de Chefchaouen. Le projet, dont la durée de réalisation est de 12 mois, comprend un stade de sports, une salle d’accueil et d’expositions et une autre réservée aux premiers soins, ainsi que des parkings auto, outre des dépendances sanitaires et administratives. Il s’agit d’un projet intégré qui contribuera à la promotion des activités culturelles et sportives dans la ville, qui abrite annuellement et depuis 1965, un festival national de la poésie, une exposition d’arts plastiques et un festival national de musique andalouse.
Le Souverain a suivi, par la même occasion, les explications sur le projet d’aménagement de la grande Place de la ville, qui a nécessité une enveloppe de près de 15 millions DH. La place, qui s’étend sur une superficie de 12.800 mètres carrés, offrira aux habitants un espace de loisirs et permettra une réhabilitation du centre urbain de la ville, tout en préservant son cachet architectural andalous authentique. Grâce à cette batterie de projets de développement, tout porte à croire que la province de Chefchaouen est en route vers une mise à niveau longtemps souhaitée.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *