CIH : des inculpés en liberté provisoire

Vendredi dernier, le juge d’instruction auprès de la Cour spéciale de justice (CSJ) a accordé la liberté provisoire à quatre personnes poursuivies dans le cadre de l’ «affaire du CIH». Il s’agit de Messieurs : Boufahim, Boumediène, Belkahia et Erraghni.
Les autres inculpés devront aussi comparaître, à partir de ce lundi, devant le même juge d’instruction et pourraient, selon des sources dignes de foi, bénéficier de la même mesure.
Signalons que la rumeur avait précédé l’acte de mise en liberté provisoire et l’initiative reviendrait à M. Driss Jettou, qui veut rétablir la confiance avec les opérateurs économiques, la détention de personnes présentant des garanties ayant été mal perçue dans le pays et à l’étranger.
En tout cas, la justice, en permettant à des accusés d’être poursuivis en liberté, répond aussi à des impératifs de droit. Espérons que d’autres pas viendront conforter cette mesure.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *