CIN : les services de police débordés

Les services d’établissements ou de renouvellement de la carte d’identité nationale (CIN) à Casablanca, notamment à Anfa, connaissent une forte affluence des Casablancais et des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Ces derniers, profitant de leur séjour dans le pays, procèdent au renouvellement de ce document. Et lorsqu’il y a trop de monde devant les bureaux, l’organisation devient problématique. Dans les services en question, la police sert en premier lieu les Marocains résidant à l’étranger et ignore pratiquement les autres. Chose qui provoque leur colère. Ils demandent à ce que tout le monde soit traité sur le même pied d’égalité. Les services de la police pourraient bien servir les Marocains résidant à l’étranger sans pour autant desservir les autres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *