Cinq comptes ouverts avec des CIN falsifiées

Un escroc, qui se servait de cartes d’identité nationale (CIN) falsifiées pour ouvrir des comptes auprès de différentes banques de Beni Mellal, est tombé dans les filets des services de la police judiciaire de la ville. Cet escroc (50 ans) falsifiait les CIN en y apposant sa photo. Une fois le compte ouvert et le chéquier établi par l’agence bancaire, il entreprend son aventure d’émission d’une série de chèques sans provision. Originaire de Marrakech, ce repris de justice, dont l’identité n’a pas été révélée, a été arrêté en flagrant délit. Il a été présenté à la justice et poursuivi pour «escroquerie», «faux et usage de faux» et «usurpation d’identité».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *