Cinq islamistes présumés interpellés dans la région parisienne

Cinq islamistes présumés, soupçonnés de soutien logistique au Jihad international, ont été interpellés,le week-end dernier en région parisienne, a-t-on appris lundi de source judiciaire à Paris. Les cinq hommes, âgés de 26 à 32 ans, appartiendraient au Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), proche des réseaux d’Al Qaida. Il s’agit de quatre Algériens et d’un Français, dont la plupart sont inconnus des services de police et n’exerçaient aucune profession. Selon la même source, les renseignements généraux français surveillaient depuis un mois un petit groupe de militants qui avait été rejoint récemment par Radouane Daoud, un algérien de 25 ans, qui s’était évadé le 5 juin dernier d’un centre de détention au Pays-Bas et qui appartiendrait à un mouvement prônant le Jihad international. Radouane Daoud, qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt international, est également accusé d’avoir participé à l’organisation de l’attentat qui a coûté la vie au commandant Shah Massoud, le 9 septembre 2000 en Afghanistan. Il est qualifié par les services de sécurité français de « gros poisson » qui a des liens directs avec Al Qaida.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *