Clôture du 11ème Festival international de l’art vidéo à Casablanca

Neuf vidéos de jeunes artistes marocains ont été sélectionnées pour participer à des festivals internationaux d’art vidéo, ont annoncé, samedi soir, les organisateurs lors de la clôture du 11ème Festival international de l’art vidéo de Casablanca. Cette distinction-sélection vise à encourager les jeunes vidéastes et à promouvoir la jeune vidéo contemporaine marocaine, a indiqué, à la MAP, M. Abdelmajid Seddati, organisateur de cette édition. Les travaux sélectionnés sont « Lost Matroshka », de Bahou Mohamed Reda, « Mémoire » de Hafid Khizrane et Rachid Ajaraâm, « Karawane, l’oiseau libanais » de Bouchra Ijork, « Insomnie » de Khalid Souqbi, « La biographie de la pierre » de Abdelghani Bibet, « Transit » de Abdelghani Seaman, « The Game » de Abdellatif Lahcini et Hassan Amejal, « Ombre Portée » de Kalamour Farhate Abdellatif et « Wafae » de Maria Karim.
Le jury de cette 11-ème édition était composé des cinéastes Nabil Ayouch et Khalil Benkirane, des artistes Richard Martel et Djamel Koken et d’un documentariste Ali Essafi. Ce rendez-vous culturel a été ponctué, depuis son ouverture lundi dernier, par des conférences, des projections, des concerts ainsi que par des ateliers de formation (son, image, électronique, multimédias…). Outre les étudiants en art vidéo représentant différentes facultés et universités marocaines, ont pris part à ce festival des vidéastes venus de plusieurs pays tels les Pays-Bas, les Etats-Unis, l’Irak, le Canada, l’Algérie, la Tunisie, l’Espagne, la Grande-Bretagne, la Wallonie-Bruxelles, l’Allemagne et la France.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *