Colère à la Chambre des conseillers

Les membres du bureau de la Chambre des conseillers se sont réunis, mardi dernier, dans la demeure du président Mustapha Oukacha (RNI), à Casablanca. A l’ordre du jour, la discussion et l’adoption d’une étude sur la refonte de l’organigramme de la Chambre. Une tâche qui a été réalisée par un cabinet privé, dirigé par un cousin du président du RNI, Ahmed Osman. L’étude a été financée par l’USAID, le PNUD et la Chambre des Conseillers.
Par ailleurs, un climat de colère s’est installé au sein de la Chambre au sujet de la prime de fin de session distribuée aux fonctionnaires. « Cette prime a été répartie selon des critères subjectifs », affirment certains employés. Aussi, ces derniers ont -ils décidé d’organiser dans les prochains jours, un sit-in de protestation. Par exemple, des « cabinards » ont obtenu entre 15.000 et 20.000 DH. Et des secrétaires, 12.000 DH, alors que des administrateurs hors échelle n’ont obtenu que 8.000 DH de prime.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *