Condamnation à Tanger des membres de réseaux de l’immigration clandestine

Le tribunal de première instance de Tanger a condamné, mardi, deux membres d’un réseau d’immigration clandestine utilisant des camions de transport international, à une année et six mois de prison ferme et à une amende de 1500 dirhams chacun. Le premier coupable, agent transitaire, a admis avoir procédé à des opérations de transport de candidats à l’immigration clandestine contre des sommes oscillant entre 20 mille et 30 mille dirhams, en compagnie d’autres membres actuellement en fuite.
Le deuxième coupable, électricien de profession, a également reconnu avoir pris part à ces opérations et a reçu une somme de 10 mille dirhams qui lui a été remise par chaque candidat à l’immigration clandestine. Les deux coupables ont été interceptés, le 8 mai dernier, par les éléments de la police judiciaire lors d’une enquête diligentée suite à la mort par asphyxie de trois candidats à l’immigration clandestine dans un camion bourré de fils électriques assurant la liaison entre Casablanca et Naples en Italie. Par ailleurs, le même tribunal a condamné, mardi, un ressortissant sénégalais à quatre mois de prison ferme et à une amende de 1500 dirhams pour la constitution d’un réseau spécialisé dans le transport de subsahariens candidats à l’immigration clandestine.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *