Conférence sur le dessalement de l’eau par le nucléaire

Une conférence internationale sur le dessalement de l’eau par le nucléaire s’est ouverte mercredi à Marrakech, en présence d’industriels, d’ingénieurs et de professeurs-chercheurs de 35 pays. Cette rencontre internationale de trois jours est initiée par l’Association des Ingénieurs en Génie Atomique du Maroc (AIGAM), en collaboration avec le Conseil Mondial des Travailleurs du Nucléaire (WONUG), l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) et le Conseil Mondial de l’Eau (CME). La conférence est l’occasion pour les participants de présenter leurs recherches destinées à réhabiliter l’énergie nucléaire et partant à la rendre abondante, non polluante et accessible à tous. Dans une allocution lue en son nom par M. Ahmed Jebli, président de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech, M. Omar Fassi Fihri, secrétaire d’Etat chargé de la Recherche scientifique, a souligné que la menace de pénurie d’eau à laquelle se trouve confrontée l’humanité en ce début du 21-ème siècle, risque à moyen terme de mettre en danger la survie de plusieurs régions du globe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *