Côte d’Ivoire : La filiale d’Attijariwafa bank ferme ses agences

La Royal Air Maroc (RAM) a annulé, vendredi, ses vols à destination d’Abidjan, alors qu’Attijariwafa bank a déjà suspendu les activités de sa filiale, la Société ivoirienne de banque (SIB), apprend-on auprès des responsables des deux groupes marocains.  La RAM, à l’instar de toutes les compagnies aériennes, a annulé ses vols après l’annonce jeudi soir par le gouvernement du président élu Alassane Ouattara de la fermeture des frontières aériennes, terrestres et maritimes, au quatrième jour de leur offensive militaire contre les forces du chef de l’Etat sortant Laurent Gbagbo. La SIB, détenue à hauteur de 51 % par Attijariwafa bank et 49 % par l’Etat ivoirien, avait annoncé le 21 février dernier la suspension provisoire sur toute l’étendue du territoire ivoirien des activités de ses agences. La direction générale de la SIB avait expliqué cette décision par la «détérioration rapide de la situation du secteur financier qui s’est traduite par la fermeture d’un nombre significatif d’établissements bancaires». Plusieurs autres banques ont fermé leurs portes sur toute l’étendue du territoire ivoirien, après les sanctions financières décidées par l’Union européenne et la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) contre le régime de Laurent Gbagbo qui refuse de reconnaître sa défaite à l’élection présidentielle du 28 novembre 2010.
La situation sécuritaire s’est aggravée ces derniers jours en Côte d’Ivoire où les forces fidèles à Ouattara ont lancé une vaste offensive militaire contre celles qui soutiennent son rival. Des combats à l’arme lourde font rage vendredi à Abidjan autour de la résidence de Laurent Gbagbo et du palais présidentiel.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *