Création de l’Union de la femme sahraouie marocaine

L’Union internationale de la femme sahraouie marocaine a tenu, dimanche à Rabat, son assemblée constitutive en marge du sit-in de solidarité avec les femmes séquestrées dans les camps de Tindouf, en territoire algérien. Cette union s’assigne pour objectifs de dévoiler les violations des droits des femmes et des enfants dans les camps de Tindouf et de faire connaître le projet d’autonomie des provinces du Sud, indique un communiqué de cette structure associative. Présidée par Haidara Zahra, l’Union internationale de la femme sahraouie marocaine œuvrera, de même, pour la promotion de la situation de la femme sur les plans culturel, économique et social ainsi que pour la sensibilisation des femmes aux questions liées à la protection de l’environnement, au développement durable et la préservation du patrimoine culturel propre aux provinces du Sud du Royaume.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *