De La Vega chez Driss Jettou

Le Premier ministre, Driss Jettou, a eu, lundi au siège de son département, des entretiens avec Maria Teresa Fernandez De La Vega, première vice-présidente, ministre de la Présidence et porte-parole du gouvernement espagnol, en visite de travail au Maroc à la tête d’une importante délégation.
Les entretiens, qui se sont déroulés en présence du ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, ont permis de passer en revue la coopération maroco-espagnole dans tous les domaines, indique la Primature.
Les deux parties se sont félicitées à cet égard de l’évolution satisfaisante des échanges commerciaux entre les deux pays, qui ont enregistré une hausse de 20 % durant le premier semestre de l’année en cours.
Elles ont également relevé l’augmentation du flux des investissements et leur diversification dans de nombreux secteurs comme les télécommunications, le tourisme, l’habitat et l’industrie, soulignant l’importance des nouveaux engagements des entreprises espagnoles dans différents secteurs économiques marocains.
Le Premier ministre et la première vice-présidente du gouvernement espagnol ont, d’autre part, exprimé leur satisfaction des conditions de déroulement de l’opération Transit des Marocains résidant à l’étranger, qui a enregistré jusqu’à présent plus de 1,2 million de personnes et 300.000 véhicules.
Ils se sont également félicités, lors d’un point de presse à l’issue de leurs entretiens, des résultats de la rencontre de Rabat sur l’immigration, mettant l’accent sur l’importance de la coopération entre le Maroc et l’Espagne en matière de la lutte contre l’immigration illégale et formulant la volonté des deux pays d’œuvrer à mettre en place des opérations triangulaires de codéveloppement en faveur des pays africains émetteurs, articulées autour de programmes et de projets de développement concrets, ajoute la même source.
Concernant la question de l’intégrité territoriale du Royaume, Driss Jettou a réitéré la position du Maroc en faveur d’une solution politique négociée accordant une large autonomie aux provinces du Sud dans le cadre de la pleine souveraineté du Royaume sur l’ensemble de son territoire. Pour ce qui est du volet international, les deux parties ont notamment évoqué la situation au Liban et en Palestine.
Driss Jettou a réitéré, à cette occasion, la condamnation par le Maroc de l’agression israélienne contre les peuples libanais et palestinien et l’appel du Maroc à un arrêt immédiat de cette agression afin de permettre à la communauté internationale d’œuvrer en concert avec l’ensemble des parties à l’établissement d’une paix durable dans la région. Les entretiens entre Driss Jettou et Maria Teresa Fernandez De La Vega se sont poursuivis au cours d’un déjeuner offert par le Premier ministre en l’honneur de la responsable espagnole.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *