De l’espionnage au pétrole

La compagnie pétrolière espagnole Repsol YPF a décidé de recourir aux services de l’ex-patron de l’espionnage espagnol, Jorge Dezcallar, pour diriger un service chargé du développement international. Ancien ambassadeur au Maroc, M. Dezcallar a été le premier civil à occuper le poste de directeur général du Centre national d’intelligence (CNI) auquel il a été nommé sur décision de l’ancien chef du gouvernement espagnol, José Maria Aznar.
Selon les observateurs, le recrutement de l’ex-patron des services secrets espagnols par Repsol entre dans le cadre de la volonté de la compagnie d’améliorer sa présence internationale notamment en Afrique du Nord et de sécuriser ses investissements dans les 28 pays où elle est installée. L’expérience de M. Dezcallar en matière de diplomatie et d’intelligence sera, certainement, d’une grande utilité pour atteindre ces deux objectifs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *