Décès du bébé de Dalila Mimouni à cause d’une «erreur professionnelle»

Le décès du bébé de Dalila Mimouni, premier cas mortel de grippe A/H1N1 en Espagne, est dû à une «erreur professionnelle», a affirmé lundi le directeur de l’hôpital Gregorio Maranon, Antonio Barba. Les infirmiers qui s’occupaient du bébé lui ont administré une formule lactique par voie intraveineuse, alors qu’ils devaient le faire à travers une sonde naso-gastrique, a-t-il précisé lors d’un point de presse. Et d’ajouter qu’il s’agit là d’une «terrible erreur». Soulignant que l’hôpital Gregorio Maranon «assume toute sa responsabilité» dans ce qui s’est produit et ne veut chercher «aucune excuse», M. Barba a indiqué qu’une enquête a été ouverte à ce sujet.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *