Découverte du corps sans vie de la fille de Leïla Ghofrane

Le parquet général égyptien a privilégié la piste de la vengeance dans l’affaire du meurtre de Hiba Ibrahim Akad, fille de la chanteuse marocaine résidant en Egypte Leïla Ghofrane, et de son amie égyptienne, dont les corps ont été découverts à l’aube dans l’appartement de cette dernière, dans la cité 6 Octobre (est du Caire). Selon les premiers éléments de l’enquête, la thèse de la vengeance est confirmée puisque des bijoux et de bibelots de valeur, à portée de main, n’ont pas été volés, en plus des traces multiples sur les corps des 2 victimes, ont indiqué des sources du parquet citées par l’agence MENA, précisant que Hiba a reçu 60 coups de couteau alors que son amie Nadine Khaled Mohammed Jamal a été décapitée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *