Décryptage : connaître ses droits, d’abord !

Elle est louable cette initiative prise par les autorités compétentes pour former les agents des différents corps urbains de la police nationale et les éléments patrouilleurs de la gendarmerie royale sur les différentes dispositions du nouveau Code de la route. Les stages de formation permettront à ceux qui veilleront à l’application rigoureuse de ce texte d’en connaître les aspects les plus innovateurs et les règles les plus révolutionnaires. Et quoiqu’elle arrive très en retard – à quelques jours seulement de l’entrée en vigueur du nouveau Code –, l’idée mérite quand même beaucoup d’encouragement.
Mais, en plus de la formation des agents de la police et de la gendarmerie, il aurait été aussi bénéfique de renseigner l’usager de la route sur ses nouvelles obligations et sur les droits que les promoteurs de la nouvelle loi disent avoir introduits en faveur des conducteurs. Aussi, et au-delà des spots télévisés que l’on passe actuellement et qui ne permettent pas de distinguer entre le vrai, le faux et le comique de la chose, il serait judicieux d’éditer une version allégée de ce texte de loi résumant les droits et les obligations de l’usager de la route. Une sorte de guide de référence qui permettrait de trancher en cas de conflit d’interprétation entre un policier et un conducteur. Dans quelles conditions, l’agent verbalisateur a-t-il le droit de retenir le permis d’un usager de la route ? Quelles sont les différentes amendes et dans quelles conditions s’appliquent-elles ? Comment, où et dans quel délai peut-on contester un procès-verbal ?… Des dizaines de questions qui risquent de devenir des sujets de conflits dans les rues marocaines entre les policiers et les conducteurs au moment de l’établissement d’un procès-verbal pour infraction du Code de la route en l’absence d’une vulgarisation sérieuse des différentes dispositions de la loi sur l’usage de la route.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *