Décryptage : la main d’Alger

La situation dans la ville de Laâyoune s’achemine vers le retour au calme et à la normalité. Cela ne se produira pas du jour au lendemain car les milices agissant pour le compte des adversaires du Maroc ont pour consignes de continuer à créer un climat de tension et d’insécurité dans certains quartiers de Laâyoune. Depuis hier mardi, ces mercenaires continuent à créer des foyers de perturbation grâce à des groupuscules mobiles qui se font filmer en train de manifester et qui diffusent ensuite lesdites images sur les sites polisariens. L’analyse des données recueillies sur le terrain, faite par les autorités compétentes, montre clairement que ces actions criminelles sont planifiées par des services étrangers qui en ont confié l’exécution à leurs agents intérieurs. Les mouvements de ces derniers révèlent qu’ils obéissent à des consignes et qu’il ne s’agit point d’actes individuels spontanés. L’intervention d’une main étrangère dans ce qui se passe à Laâyoune n’est plus à démontrer. Il y a quelques mois, des agents du Polisario ont profité de la liberté de mouvement que garantit la démocratie marocaine pour aller assister à des séances de formation à Alger. Plusieurs groupuscules ont assisté à cette formation grâce à de multiples voyages entre Laâyoune et Alger. Aujourd’hui, ces traîtres appliquent le mot d’ordre qu’ils reçoivent de leurs commanditaires. La main des services algériens est tellement visible à Laâyoune qu’il est peut-être temps de mettre fin à la politique de la main tendue du Maroc. On ne peut plus tolérer qu’un Etat voisin et supposé frère continue à nous agresser et à nous combattre pendant qu’on lui tend la main et qu’on lui demande de regarder, ensemble, vers l’avenir. Les gouvernants d’Alger sont des hommes du passé et ils ne voudront jamais regarder vers le futur car ils n’y font pas partie. Le Maroc a la possibilité, la volonté et la force suffisante de regarder vers le futur. Il compte, pour ce faire, sur la foi, l’engagement et l’attachement aux valeurs nationales de l’ensemble de ses citoyens. La contre-manif qui a eu lieu, hier dans la matinée à Laâyoune où des milliers de Sahraouis se sont spontanément regroupés pour sillonner les principales artères de la ville en brandissant des drapeaux nationaux, en affichant leur marocanité et en défiant les milices polisariennes n’est qu’un petit message à qui de droit de la part de l’ensemble du peuple marocain sur sa disposition à agir avec la force collective qu’il faut pour remettre à leur place tous ceux qui voudront abuser de sa patience et de tenter de porter atteinte à ses acquis dont son intégrité territoriale. La ville de Laâyoune compte, à elle seule, près de 300 mille habitants qui n’accepteront jamais de laisser des traîtres à la patrie perturber la quiétude et la sécurité de leur ville. La clarté est la première clé dans toute discussion entre frères et amis. Et Alger doit savoir que la patience a des limites et que face à une provocation, le peuple marocain, uni derrière son Roi, ne se laissera pas faire.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *