Décryptage : la voie de l’autonomie

Le discours de Sa Majesté le Roi à l’occasion du 35ème anniversaire de la Marche Verte a tracé une voie claire devant tous ceux qui voudront participer à une solution réaliste, définitive et équitable au conflit artificiel du Sahara marocain. Le discours du Souverain a porté sur quatre points essentiels : la ferme volonté du Royaume de respecter ses engagements sur le processus onusien de règlement du conflit, l’attachement à la démocratie locale et au développement de la régionalisation, la consolidation de la représentativité des citoyens des provinces du Sud et le renforcement de l’élan de développement au Sahara marocain. Sur ces quatre aspects, Sa Majesté le Roi a réaffirmé la position inébranlable du Maroc tout en apportant, avec fermeté et clarté, des précisions à l’égard des adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume. Ainsi, pour le processus onusien, le Maroc réaffirme sa bonne volonté, mais exige de la communauté internationale qu’elle abandonne son attitude trop conciliante envers la partie qui bloque le processus de règlement. Une partie que le Souverain a nommément citée, à savoir l’Etat algérien. Pour ce qui est de la démocratie locale, SM le Roi a rappelé l’engagement du Royaume sur la voie de la régionalisation élargie et le renforcement de la déconcentration et de la décentralisation. Toutefois, le Souverain a lancé un message ferme à tous ceux qui tenteront d’instrumentaliser les acquis démocratiques nationaux à des fins séparatistes.
Le troisième point auquel le chef de l’Etat a fait référence est celui de la représentativité des populations sahraouies. Le Souverain a ainsi annoncé une restructuration du Corcas qui lui permettra de jouer pleinement son rôle de canal d’expression des ambitions et des aspirations des citoyens marocains d’origine sahraouie. Enfin, Sa Majesté le Roi a annoncé une révision structurelle et fonctionnelle du développement local dans les provinces du Sud. Une nouvelle agence sera créée pour se consacrer exclusivement au chantier du développement humain dans les régions de Sakia El Hamra et Oued Eddahab. Cette approche de proximité répond aux attentes exprimées par les populations de ces deux régions notamment parmi les jeunes. Le discours Royal est donc une feuille de route diplomatique, politique, sociale et économique qui définit les contours de la politique nationale durant la prochaine étape de l’affaire de l’intégrité territoriale du Royaume. Elle constitue aussi un message adressé à tout le monde sur le fait que la solution passe par la voie de l’autonomie et uniquement par la voie de l’autonomie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *