Demande de liberté provisoire pour le Dr Jamil Bahnini

Le Docteur Jamil Bahnini est toujours en détention à la prison de Oukacha à Casablanca. Son avocat, Aziz Benkirane du barreau de Fès, a déposé dans la matinée du mardi 17 février une demande de liberté provisoire pour son client auprès du juge Zahrane du tribunal de première instance de Casa-Anfa. Le directeur de la clinique Dar Salam à Casablanca, fils de l’ancien Premier ministre Bahnini mort dans la tentative du coup d’Etat de Skhirat en juillet 1971, a été écroué vendredi dernier suite à une plainte en détournements de fonds en relation avec l’affaire Al Najat déposée contre lui par les actionnaires de la clinique (voir ALM n° 579). La famille de M. Bahnini ne comprend pas pourquoi le docteur a été mis en prison alors qu’il se considère, preuves à l’appui, comme victime des agissements des plaignants.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *